Un document fixant l'état antérieur du patient lors d'une reprise chirurgicale, permettrait-il de mieux définir les responsabilités médico-légales de chacun ?

Retour aux lettres

 

Une situation médico-légale particulière

Un centre de référence, qu'il soit public ou privé, est une structure labellisée par les ARS qui rassemble des professionnels aux compétences reconnues dans la prise en charge d'une pathologie spécifique. Il a donc souvent un rôle de recours, notamment en termes de reprise en urgence d'une intervention chirurgicale. Les patients arrivant dans un état particulièrement précaire avec un pronostic vital souvent engagé (choc septique, rupture de sutures à l'origine d'une péritonite par exemple), la reprise s'avère plus délicate que l'intervention initiale et l'évolution n'est pas toujours favorable. L'ensemble des intervenants s'expose donc à une mise en cause globale avec des difficultés pour répartir les responsabilités des multiples intervenants.

 

A chacun ses responsabilités

Afin de mieux définir les responsabilités de chaque intervenant en cas de mise en cause lors d'interventions chirurgicales successives et notamment avec reprise en urgence d'un patient venant d'un autre établissement, ASSPRO va élaborer une fiche spécifique. Celle-ci permettra de réaliser un « état des lieux » médical et chirurgical, évaluant l'état du patient à l'entrée ainsi que la prise en charge proposée. Cette fiche devra être remplie par l'anesthésiste-réanimateur et le chirurgien puis, pour éviter toute suspicion ultérieure, adressée avec le compte-rendu opératoire, à la fois au médecin traitant et à la structure de soins précédente.
Cette fiche sera mise à la disposition des praticiens en début d'année prochaine, sur le site web d'Asspro Scientifique www.assproscientifique.fr.

 

Dr Christine Maillochaud d'après un entretien avec le Docteur Patrick-Georges Yavordios.


Biographie

Docteur Patrick-Georges Yavordios, Anesthésiste-réanimateur à la clinique Convert (Bourg-en-Bresse), Président délégué d'ARRES, Vice-président du SNARF, Président de la commission accréditation du CFAR, membre du Conseil d'Administration de la SFAR, Secrétaire général d'Asspro et Administrateur d'Asspro Scientifique.

 



Rechercher une fiche

Pas de résultat.
Résultats

Informations

Nous contacter

01. 55. 07. 15. 15

Actualités

 

VOIR LES actualités



Voir aussi :